Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un sujet éminemment d’actualité en période de rentrée scolaire : les cartables trop lourds. J’ai eu beaucoup de questions de patientes mamans à ce sujet et je me suis donc dit que les mettre en ligne pourrait servir à d’autres parents ! Voici donc une petite foire aux questions et mes réponses à celles-ci bien sûr !

« Les cartables sont-ils vraiment trop lourds ? »

Oui ! Un rapport assez récent publié par la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) a montré qu’un élève français porte en moyenne sur son dos 8,5 kilos ! C’est énorme ! En moyenne, les enfants devraient porter des cartables n’excédant pas 10% de leurs poids ! Ce qui veut donc dire grosso modo 3,4 kg pour un élève de 11 ans et 4,4 kg pour un élève de 13 ans… Nous sommes donc loin du compte.

« Un cartable trop lourd : qu’est-ce que ça peut engendrer comme problème notamment pour le dos ? »

Un cartable trop lourd peut entraîner des douleurs de dos, de cou, des épaules et ailleurs. Un sac a dos trop lourd oblige l’enfant à se fléchir vers l’avant avec souvent le haut du dos arrondi. Cela créer des tensions sur le cou et les épaules car votre enfant penche en avant sa tête et donc étire son cou. Les muscles et ligaments ne peuvent plus assurer le maintien du corps droit. Des douleurs peuvent apparaître au niveau des genoux en raison de la posture en avant et du changement de démarche, causé par le poids.

« Comment faire pour qu’ils souffrent le moins possible ? »

On parle beaucoup des cartables à roulettes. Pour moi, ça se discute, car du coup, on a tendance à charger encore plus le cartable. En tirant le cartable, l’enfant ne se tient pas droit et se tort. De plus, s’il y a des escaliers dans l’école, il va devoir le porter et le déséquilibre provoqué au niveau du dos sera deux fois plus préjudiciable à sa colonne vertébrale ! Il vaut donc mieux choisir un cartable à porter sur les DEUX épaules, au dessus de ses fesses et près du corps. Sans oublier qu’il doit être adapté à la morphologie de l’enfant – donc pas plus long que la taille de son torse. Vous pouvez demander à votre médecin généraliste, votre kiné ou votre ostéo bien sûr de l’expliquer à votre enfant : nous sommes tous bien d’accord sur ce point !

« L’ostéopathie peut-elle aider en cas de douleur de dos liées au cartable ? »

Bien sûr ! L’ostéopathie peut aider même avant que la douleur n’arrive. L’idéal est de consulter votre ostéopathe avant la rentrée pour faire une bonne consultation préventive sur sa posture qui permet de repartir sur de bonnes bases. Ensuite, si la douleur est déjà là, nous pouvons bien sûr en séance rééquilibrer la colonne de l’enfant ou de l’adolescent pour que le trouble ne persiste pas.… La rentrée, c’est aussi le bon moment pour faire un bilan complet pour recommencer la pratique de ses activités sportives.

Allez bonne rentrée à tous et à très vite !

Julie